Artisanat à Grabels, une future expo photo…

J’habite Grabels depuis 2001. Après la rencontre l’an dernier dans mon village du luthier de guitare Aurélien Bontemps et de la relieure Cristine Bouyssières, j’ai suggéré à la mairie une exposition photo mettant en valeur le travail des artisans du cru : luthier, relieure, boulanger, fleuriste, et d’autres viendront peut-être…
J’aime leurs mains, leurs outils, leurs matériaux, leur savoir-faire. Métier, doigté, visages, application, soin du détail et fierté de l’ouvrage bien fait, voilà ce qui parle à mon objectif photo.

Luthier à Grabels
Aurélien Bontemps dans son atelier de lutherie

Présentée le 25 janvier dernier à une équipe municipale épaulée par l’adjointe à la Culture l’idée les a séduits, et mon travail est en cours. Avec en ligne de mire la réalisation d’une exposition à la salle de la Gerbe, le centre de manifestations et d’animations de mon village.

Ce projet sera programmé au plus tôt vers la fin de l’année 2018, mais sans doute plus tard… En tous cas le voilà lancé ! Merci à la mairie pour son accueil…

Atelier de reliure à Grabels
Cristine Bouyssières dans son atelier de Grabels

Des images qui nous parlent

Le résultat de mes coups d’œil en images illustre les différents thèmes qui me tiennent à cœur, et il y en a fichtrement ! Matières, nature, paysage, architecture, gens, animaux… la liste est infinie. Dès lors, quoi que ce soit qui attire mon œil, je tente d’en faire une image intéressante. Poétique, amusante, douce, rude… selon son caractère. La belle photo, l’instantané du promeneur ou du vacancier est visible partout, c’est l’instant d’un moment qui passe à notre portée. Alors je la cuisine, je la triture, je l’accommode à ma sauce, comme un bon plat pour en relever le goût, pour en exacerber le caractère.

Série graphique

L’œil du photographe, du peintre, du cinéaste et de l’artiste en général a cette faculté particulière d’isoler par son regard une partie de ce qu’il voit. Les surfaces de couleur et de matières, les lignes, les éléments qui se répondent, s’interpénètrent ou s’opposent peuvent constituer une figure digne d’intérêt, une sorte de tableau naturel qu’aurait construit un peintre sur une toile invisible. Le cinéaste rejoint ses mains pour concrétiser le futur cadre de l’écran de projection, le peintre trace rapidement quelques croquis sur un carnet, le photographe met son œil à l’oculaire de son appareil. Le cadrage ainsi réalisé élimine les éléments hors champ et procure une vision particulière, dont la particularité devient l’équilibre graphique d’une sorte de tableau. Galerie

Eh bien dansez maintenant !

 

Il y a quelques années on m’a posé la question des humains absents de mes images. Effectivement peu de personnes étaient présentes, ce qui ne me dérangeait pas outre mesure, mais cette remarque m’a amené à me demander si je pouvais modifier cela. Où trouver des gens, telle était la question. J’ai pensé au centre chorégraphique de Montpellier et je leur ai rendu visite afin de photographier des entraînements de danseurs et j’ai pu assister à de nombreuses séances de travail. Merci à Patrice Usseglio pour son accueil convivial lors des cours qu’il donne régulièrement. Le site Internet de Patrice se consacre au bien être du mouvement. Galerie

L’architecture

S’abriter, se rassembler, se contenir… c’est la fonction de l’architecture mais le concepteur peut aussi construire des ouvrages d’art dont le rôle est de relier les humains entre eux. Rendre un ouvrage solide, étanche au vent, à l’eau, au froid et au chaud ne suffit pourtant pas, il faut aussi lui donner un sens, qu’il parle à notre sensibilité tant à l’extérieur qu’à l’intérieur.

L’architecture est aussi un témoin de nos technologies et de l’usage que nous faisons des matériaux naturels ou artificiels. Surfaces, ancrages, fondations, ouvertures, textures, transparences, couleurs, formes, c’est cela qu’utilise et qu’exprime l’architecte et qu’il traduit en volume, pour des fonctions mais aussi des plaisirs de l’œil… Galerie